• Une girafe sur le toit du monde

     

    Voici le nouveau livre de Sophie Daxhelet

    Une girafe sur le toit du monde, A pas de loups éditions (en vente sur leur eboutique ou chez votre libraire préféré) 

    La rencontre dans la savane africaine d’une girafe et de Sükh, venu du pays des Montagnes célestes en montgolfière. C’est le début d’un grand voyage périlleux à bien des égards.

    Les illustrations de l’album sont réalisées au fusain, tracé en lignes souples et franches, contrastant avec des touches de couleur jaune peinte à la gouache.

    Un très beau rêve en bichromie qui nous emmène jusqu'à l'Himalaya.

     

    Une girafe sur le toit du monde   

    Une girafe sur le toit du monde 

     

    Une girafe sur le toit du monde

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le rêve de la girafe vu par mes élèves :

    Une girafe sur le toit du monde                     Une girafe sur le toit du monde

     

    Une girafe sur le toit du monde                          Une girafe sur le toit du monde

    L'AVIS DE RICOCHET

    Avec ses belles taches noires et son regard méditatif, la girafe semble à l’étroit dans la mince page longue. Elle rêve d’Anapurna. Pas facile pour une girafe. Alors, magiquement, surgit une montgolfière pilotée par un Mongol, Sükh, et ils engagent ensemble un voyage dans l’air, dans l’eau et sur terre jusqu’au sommet… Les péripéties sont pleines de fantaisie. Complètement loufoque, l’illustration développe l’irréalité de la narration. Lorsqu’elle monte dans la nacelle, « la girafe essaie de se faire toute petite, toute légère », on voit bien qu’elle ne va pas y arriver : elle déborde de la nacelle et ses pattes avant pendent lamentablement par-dessus bord ! Le graphisme joue avec la haute taille de l’animal et de la page. En mer, la tête de la girafe dépasse alors qu’autour de ses pattes nagent tortue, poissons et crabes. Les rencontres sur terre sont très drôles : éléphants d’Asie et tigres du Bengale s’étonnent de voir Sükh grimpé sur le dos de la girafe. La complicité s’installe et arrivés face à la montagne, ils rêvent chacun à un autre ailleurs. Ce voyage imaginaire a plein de charme.
     
    Danielle Bertrand 

    5 commentaires
  • Dans DICOTORO, les taureaux se prêtent au jeu des contraires : gauche/droite, énorme/minuscule, mais aussi belliqueux/pacifiste, célèbre/inconnu...

    Une belle introduction pour travailler les antonymes et enrichir son vocabulaire en trois langues français, anglais et espagnol.

      

                    

     

    Voici nos mini-livres :

     

    Le dictionnaire des contraires

    Le dictionnaire des contraires

     

                    Le dictionnaire des contraires 

     

     

     

     

     

    Le dictionnaire des contraires

     

     

     

     

    Le dictionnaire des contraires

     


    2 commentaires
  • Fête des 100 jours d'école

      Une belle journée festive avec à peu près le même programme    que l'an dernier, à retrouver ici

     

    Petite nouveauté gourmande : Une sculpture collective avec 100 bonbons soucoupes !

     

    Fête des 100 jours d'école

     


    13 commentaires
  • Petit clin d'oeil à Magritte et Anthony Browne avec cette pluie de Marcel !

    De Matisse à Anthony Browne

    De Matisse à Anthony Browne

      

    De Matisse à Anthony BrowneDe Matisse à Anthony Browne

    Fond à l'éponge, Marcel à colorier et à coller, ajouter quelques bananes ! 

      

      Travail sur l'album ici

       Bibliographie d'Anthony Browne actualisée ici


    9 commentaires
  •    Voilà un nouveau livre propice à de belles productions d'écrits :

       Celui de DAVIDE CALI illustré par BENJAMIN CHAUD aux éditions Hélium :                            JE N'AI PAS FAIT MES DEVOIRS PARCE QUE...

         

    Je n'ai pas fait mes devoirs parce que...

     Dis-moi, pourquoi n’as-tu pas fait tes devoirs ? demande la maîtresse.                            ... un avion, avec à son bord des centaines de singes, a atterri dans notre jardin.             J’ai été enlevé par une soucoupe volante.                                                                      Des reptiles géants ont envahi mon quartier.                                                                Le lapin de ma soeur a dévoré tous mes crayons et tous mes cahiers... 

    L’auteur et l’illustrateur ont rivalisé d’inventivité et s’en sont donné à cœur joie pour trouver de bonnes excuses originales, loufoques et improbables pour ne pas faire ses devoirs...

    Je n'ai pas fait mes devoirs parce que...

     

    Je n'ai pas fait mes devoirs parce que...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je n'ai pas fait mes devoirs parce que...

     

    Les éditions Hélium propose un concours de bonnes excuses ici, alors à vos crayons !

     


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires